Forum regroupant tous les passionnés de tortues. Partage d'expériences et de conseils sur les tortues terrestres, palustres et aquatiques.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Importance de la quarantaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mama
Modératrice fondatrice Pathologies & Maintenance
Modératrice fondatrice Pathologies & Maintenance
avatar

Féminin Messages : 23166
Date d'inscription : 13/01/2010
Localisation : Suisse

MessageSujet: Importance de la quarantaine   Jeu 14 Jan 2010 - 11:10

La maintenance d'animaux en bonne santé et ce durablement au sein d'un élevage repose solidement sur le respect d'une période de quarantaine de(s) tortue(s) nouvellement arrivée(s). Par ce post vous apprendrez comment réaliser une quarantaine et éviter tout risque de propagation de maladies dangereuses au sein de votre cheptel de tortues.

Definition

La quarantaine (issue du français: "quarantaine de jours") est le fait de mettre à l'écart des personnes ou des animaux durant une durée qui dépendra des caractéristiques des maladies potentiellement présentes chez l'espèce ou la population (durée d'incubation, mode de propagation, résistance des agents infectieux à l'air libre, taux de morbidité et virulence). Elle permet de lutter contre la propagation de maladies infectieuse d'origine virales, bactériennes, fongiques ou encore parasitaires. En empêchant les individus d'avoir des contacts avec d'autres, la contagion est impossible et les maladies infectieuses peuvent être analysées spécifiquement et éradiquées par traitement approprié. La quarantaine est levée lorsque la présence de toute maladie n'est plus décelable par des analyses et tests médicaux fiables tout en tenant compte des effets cycliques des maladies présentant des périodes de latence où les signes de l'affection ne sont pas décelables. Dans certains cas plusieurs vérifications sont nécessaires pour déterminer si la quarantaine peut être abandonnée.


Principes

Compte tenu la lenteur du métabolisme des reptiles en général il est conseillé de respecter une quarantaine de minimum 3 mois si ce n'est 6 pour chaque nouvel individu acquis récemment. Il faut savoir que tout animal dont l'environnement change brusquement et doit subir un transport, souvent très traumatisant, voit ses défenses naturelles baisser à cause du stress que ces perturbations engendrent. Cette baisse de l'immunité ouvre une brèche à la prolifération de diverses maladies dont les agents sont dans beaucoup de cas naturellement présent chez l'animal mais restent inoffensif ou en latence tant que l'organisme ne subit aucun stress ou affaiblissement.

Placer un animal récemment acheté avec d'autres peut provoquer la propagation rapide à l'ensemble de la colonie de maladies infectieuses ou parasitaires, ce qui a toujours des résultats catastrophiques d'autant plus si la maladie est très virulente et peut tuer en quelques jours tout un élevage. Pour ne citer qu'un exemple, celui de l'herpès virus, souvent présent chez quelques espèces de tortues terrestres (principalement T. graeca mais aussi présent chez T. ibera, A. horsfieldii, et quelques rares cas chez E. hermanni) et pouvant contaminer toutes les espèces de tortues, peut, en l'espace de quelques jours, décimer tous les individus d'un élevage et contre lequel il n'y a pour l'instant aucun traitement fiable. Les animaux qui y auront survécu seront toujours potentiellement dangereux car devenus "porteurs sains" de ce virus et ne devront en aucun cas être réintroduits dans un groupe. Mais d'autres maladies mettent plus de temps pour se manifester et mettre la vie de vos animaux en danger. Bien que beaucoup de symptômes soient souvent difficiles à déceler avant que le cas ne soit réellement grave il ne faut pas attendre qu'ils fassent leur apparition pour envisager des analyses et un traitement.

Dans l'idéal il faudrait faire examiner immédiatement l'animal par un vétérinaire compétant en reptiles * et surtout, faire une analyse des selles ou coproscopie qui permettra de déceler la présence d'éventuels parasites intestinaux. Cet examen est plus que nécessaire pour les animaux qui ont étés capturés dans la nature et qui souffrent rapidement en captivité de grave problèmes de santé lié au parasitisme et contractent des affections graves dans la promiscuité et le stress généré lors de leur prélèvement. Les conditions désastreuses de conditionnement et de transport des tortues originaires du nord de l'Afrique (Tunisie, Maroc, Algérie, etc.) vendues dans les souk ou importées illégalement en Europe sont responsables de la mort fulgurante de ces pauvres souvenirs de vacances hélas condamnées si aucune prise en charge médicale n'est faite rapidement.

Exemples d'ascaris évacués après traitement au Panacur chez des T. ibera


Oxyures dans les selles d'une tortue charbonnière (Chelonoidis carbonaria)

* Nous avons à disposition des membres des listes de vétérinaires compétant dans les soins destinés aux reptiles. Vous pouvez contacter les modérateurs pour avoir accès à une adresse dans votre département.


Amenagements

Si les conditions extérieures le permettent la détention du nouvel arrivant en enclos est préférable car elle permet à la tortue de bénéficier d'un environnement naturel et minimise le stress du changement. Il vous faudra créer un parc de quarantaine, le plus éloigné possible de vos installations extérieures pour vos tortues saines. La dimension de ce parc doit pouvoir permettre une bonne observation de l'animal sans pour autant le limiter dans ses déplacements. Généralement pour les spécimens adultes d'une 20ène de cm on préconise une enceinte de 4m2. Les excréments pourront ainsi être plus facilement décelés et récoltés pour analyse. On pourra prêter également attention à leur qualité et quantité.

Par contre si la tortue présente déjà des signes de maladie (écoulement nasal, apathie, vers dans les selles, rougeurs anormales sur le plastron ou les membres, gonflements ou problèmes oculaires, paralysies) Il vaut mieux la garder en enceinte intérieure chauffée. Le substrat devra être changé régulièrement surtout si elle souffre d'une forte charge parasitaire. On opte donc généralement pour un fond en carton ou avec des feuilles de sopalin qui pourront être renouvelés quotidiennement et à chaque fois qu'ils seront souillés. Tous les accessoires (écuelles d'eau et de nourriture, cachette) devront être ébouillantés régulièrement pour éviter de recontaminer l'animal.

Exemples de quarantaine en intérieur




Exemples de de quarantaine en extérieur


Les règles d'hygiène

Bien évidemment même si les animaux ne sont pas en contact leurs pathologies peuvent quand même être transmises par notre intermédiaire ou par des objets ou nourritures souillés. Il faudra donc régulièrement et après chaque manipulation se laver consciencieusement les mains avec du savon ou une solution désinfectante. Bien insister sous les ongles également. Si l'on passe d'un enclos à un autre, changer de chaussures, le mieux est d'utiliser toujours la même paire de souliers pour visiter l'enclos de quarantaine. Aucun aliment ou accessoire doit passer d'un enclos à un autre. Il faut d'ailleurs faire particulièrement attention à l'eau dans laquelle beaucoup de pathogènes subsistent et se propagent.

La fin de la quarantaine

On lève une quarantaine lorsque les examens chez le vétérinaire montrent que l'animal n'est plus à risque et ne présente aucun signe de maladie pouvant mettre en danger le groupe d'animaux dans lequel il est destiné à vivre. On conseille également de laisser passer une hibernation en quarantaine avant de placer la tortue dans son nouvel environnement. En effet cela permet de voir, lorsque son métabolisme est diminué, si elle développe ou non une pathologie qui serait restée latente en période d'activité et de prise de nourriture. L'enclos ou l'aménagement intérieur de quarantaine une fois vide devra être totalement désinfecté à l'eau bouillante ou à la chaux vive avant de pouvoir être à nouveau occupé. A noter que la Javel ne tue pas les oeufs des parasites et donc n'est pas totalement efficace lors d'une désinfection, par contre elle permet de détruire l'enveloppe adhésive des oeufs ce qui permet de rincer plus efficacement les surfaces contaminées.

Conclusion

On pense toujours qu'une quarantaine est une précaution fastidieuse, inutile et malheureusement elle est mise de côté par bon nombre de propriétaires de tortues. Si certains n'ont pas eu de problèmes en mettant directement un nouvel arrivant dans leur cheptel d'autres s'en sont vite mordus les doigts mais hélas on ne peut pas revenir en arrière dans ces cas là... c'est comme jouer à la roulette russe malheureusement. ll est triste de voir que ceux qui reniaient l'utilité de la quarantaine aient eu besoin de cas graves et de pertes pour comprendre à quel point il est nécessaire de la respecter et d'en faire une règle d'or au sein de son élevage.

Je ne peux que vous recommander de suivre cette procédure, vous éviterez ainsi des risques inutiles à vos animaux et pourrez les voir évoluer en bonne santé pendant toute la longue et belle vie qui leur est propre. A noter qu'il est toujours utile de se renseigner sur les conditions d'élevage et de maintenance de chaque animal nouvellement acquis et de questionner son ancien propriétaire sur ses méthodes d'élevage, surtout au niveau sanitaire. Cela vous permettra d'avoir des info supplémentaires sur la santé et la robustesse de votre futur animal.

Bon élevage à tous! sunny sunny sunny

Merci à Kara pour ses précieuses photos! I love you
Revenir en haut Aller en bas
 
Importance de la quarantaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bac hopital quarantaine et préparation eau
» Quarantaine !!!
» besoin de conseil sur la quarantaine
» Un bac de quarantaine spécifique Chelmon Rostratus
» Commen démarrer un petit aquarium de quarantaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tortues du Monde :: URGENCES PATHOLOGIES & SOINS :: Pathologies et soins-
Sauter vers: