Forum regroupant tous les passionnés de tortues. Partage d'expériences et de conseils sur les tortues terrestres, palustres et aquatiques.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La tortue d'Hermann orientale (Eurotestudo boettgeri)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sylve



Féminin Age : 46
Date de naissance : 29/05/1970
Messages : 4981
Date d'inscription : 14/01/2010
Localisation : sud de la France

MessageSujet: La tortue d'Hermann orientale (Eurotestudo boettgeri)   Jeu 14 Jan 2010 - 22:02



Tortue d'hermann orientale ou tortue de Boettger
Nom latin: Eurotestudo boettgeri. Mojsisovics, 1889

Répartition

Son territoire se situe à l’est de celui de E. hermanni dont elle était autrefois la sous espèce orientale : en Vénétie (Italie) et Istrie (Croatie) dans les Balkans pour atteindre la Dobroudja (delta du Danube). Elle se trouve dans plusieurs îles adriatiques et ioniennes, le Péloponnèse et la Turquie d’Europe.

Mâle et femelle E. boettgeri adultes

Biotope naturel

Prairies, forêts clairsemées de chênes lièges et maquis méditerranéens.

Description


Femelle adulte et juvénile

Très similaire avec E. hermanni, elle doit être clairement identifiée pour éviter des hybridations cependant nombreuses dans les jardins des particuliers. Elle possède une griffe au bout de la queue, une supracaudale divisée ou simple, des vertébrales étroites, des couleurs biens contrastées. Les taches de son plastron sont le plus souvent discontinues et moins larges que pour E. hermanni. Toutefois, elle diffère de l’espèce E. hermanni par une coloration plus jaune pale à verdâtre, des sutures différentes sur le plastron : fémorales égales ou plus petites que les pectorales, avec parfois des taches noires sur les gulaires du plastron…Sa taille est également plus importante et peut atteindre 34 cm (sauf pour les populations naines du Péloponnèse qui ne dépassent pas les 14 cm).

Variations de coloration chez deux mâles adultes E. boettgeri




Variation de coloration chez deux femelles E. boettgeri, la première est juvénile, la seconde adulte.




Maintenance en captivité

Cette espèce doit être maintenue uniquement en enclos extérieur toute l’année, même dans les régions plus au nord où elle semble d'ailleurs s'adapter très facilement. C'est probablement la tortue la plus robuste sous nos climats mais uniquement si la maintenance répond à tous ses besoins. L'enclos devra être orienté plein sud avec de nombreuses cachettes, un point d'eau et suffisamment d'espace pour cette tortue très curieuse et exploratrice de nature. Un couple doit pouvoir bénéficier d'un enclos de minimum 15m2 et les jeunes doivent être élevés dans des enclos grillagés pour éviter tout risques de prédation jusqu'à une taille de 10cm.

Juvénile escaladant une rocaille de son enclos


Alimentation


Les individus sauvages semblent être plus carnivore que E. hermanni et mangent des vers de terre, petits lézards, charognes, fèces en plus d'un régime largement végétal.

Juvénile tentant de manger un escargot bien baveux...

Reproduction


Elle effectue de deux à trois pontes à une vingtaine de jours d'intervalle, comportant à chaque fois de 4 à 14 œufs. Ces derniers pèsent de 15 à 20 gr.

Ponte d'une femelle E. boettgeri étape par étape



La durée d'incubation peut varier de 50 à 120 jours et dépend fortement des températures. Les oeufs incubés entre 28 et 32°C donneront principalement des mâles, 32.5°C semble être la température avec un sexe-ratio égal et si incubé entre 32.5 et 34°C ne naîtront principalement que des femelles.

Nouveau né E. boettgeri


Photo d'une femelle et de son bébé


Photo d'un mâle et de son bébé


Risques d'hybridation

Toutes les tortues dites "d'Hermann" (E. hermanni, E. boettgeri et E. hercegovinensis) peuvent s'hybrider entre elles et il est donc recommandé de ne pas maintenir des couples de ces espèces ensemble.

Protection

Annexe II CITES. Annexe A UE. Avant les lois de protection, elle a sans doute été l’espèce la plus ramassée et la plus exportée vers l’Europe de l’Ouest, ce qui a fait chuter ses effectifs et a aussi été la cause de la naissance de nombreux hybrides avec notre espèce autochtone E. Hermanni.


Dernière édition par sylve le Lun 8 Fév 2010 - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
La tortue d'Hermann orientale (Eurotestudo boettgeri)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La tortue d'Hermann orientale (Eurotestudo boettgeri)
» Quelle espèce pour notre petit jardin?
» La tortue d'Hermann occidentale (Eurotestudo hermanni)
» Help, j'ai trouvé une tortue d'hermann dans l'essonne
» Conseille pour une tortue d'hermann

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tortues du Monde :: LES TORTUES TERRESTRES MEDITERRANEENNES & D'ASIE CENTRALE :: Les espèces méditerranéennes et d'Asie centrale :: Les tortues d'Hermann orientales-
Sauter vers: