Forum regroupant tous les passionnés de tortues. Partage d'expériences et de conseils sur les tortues terrestres, palustres et aquatiques.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 L'Ocadie de Chine (Ocadia sinensis)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



L'Ocadie de Chine (Ocadia sinensis) Empty
MessageSujet: L'Ocadie de Chine (Ocadia sinensis)   L'Ocadie de Chine (Ocadia sinensis) Icon_minitimeSam 16 Jan 2010 - 22:22

L'Ocadie de Chine (Ocadia sinensis) Ocadia10

Ocadie de Chine (Ocadia sinensis)

Notes taxonomiques
Genre et espèce :
Ocadia sinensis (Gray, 1834)
Famille:
Bataguridés (ou Geoemydidés)
Super-Famille
Batagurinés
sous-ordre
Cryptodires
Ordre
Testudines

Répartition géographique et biotope naturel
Appelée aussi Emyde à Cou Rayé ou Emyde de Chine, l'Ocadie de Chine se trouve en Chine (provinces de Hainan, Guangdong & Fujian), à Taïwan et au nord et au centre du Vietnam.

Cette tortue aquatique affectionne non seulement les habitats marécageux et boueux mais aussi les cours d'eau lents, les mares boueuses et les étangs très plantés.
L'Ocadie nage parfois en eau profonde, mais d'une manière générale, elle préférera se trouver en zone de faible profondeur.


Description
La longueur de cette tortue peut dépasser les 25 cm, toutefois, en captivité, les dimensions restent plus modestes et n'excèdent pas les 20 cm en moyenne. Les mâles sont plus petits que les femelles, ont un plastron plus concave et une queue plus longue et plus renflée à la base.

Comme c'est le cas de nombre de Bataguridés, la dossière présente trois carènes, une centrale et deux latérales, souvent plus marquées chez les jeunes spécimens.

La coloration de la dossière est relativement variable, mais chez les jeunes, elle est souvent vert brunâtre, avec les carènes jaunes à orangé, tandis que chez les adultes, elle devient souvent uniformément brun-noir.

Le plastron, très caractéristique, présente une coloration jaune parfois orangé et des tâches sombres ornant chaque écaille.

La tête, les pattes et la queue présentent des rayures très fines de couleur vert sombre, se détachant sur un fond jaune clair.

le cou, en pleine extension, peut atteindre une longueur équivalente à la moitié de celle de la dossière.

Cette espèce est pourvue d'une queue très longue, surtout chez les spécimens nouvellement éclos où sa longueur dépasse même celle de la dossière.


Maintenance en captivité
Dans les premières années de son existence, il est conseillé de maintenir Ocadia sinensis en aquaterrarium ou en paludarium.
La partie sèche doit pouvoir représenter au moins le quart de la surface, même si les moeurs de cette cette tortue sont essentiellement aquatiques.
La température du point chaud devra se maintenir aux alentours de 30°c. Une lampe à UVb est conseillée afin de garantir une croissance optimale chez les très jeunes tortues.

La température de l'eau doit avoisiner au moins 25 °c , mais ne doit pas dépasser les 30°c. Plusieurs plantes aquatiques, qu'elles soient immergées ou flottantes seront très appréciées par les Ocadies comme cachettes, de même que des écorces de lièges flottant à la surface.

Dans les régions où l'été est bien chaud, ces tortues peuvent être mis en enclos extérieur.
Il devra être bien protégé des prédateurs, tant terrestres qu'aériens, pour les très jeunes spécimens. Les adultes peuvent se contenter d'un enclos classique pour tortues aquatiques.

Le bassin, de dimension 2 X 3 mètres environ, devra comporter au moins deux zones:
* une zone de grande profondeur: cette zone, la plus grande en surface, pourra atteindre jusqu'à 1m de profondeur. Cette zone leur permettra de nager, de plonger, de fouiller la vase en profondeur.
* une zone de faible profondeur plantée: de 10 à 20 cm de profondeur, plantée de papyrus, nénuphars, prêles aquatique. Ici, les tortues pourront se laisser flotter tout en se soustrayant aux yeux d'éventuels prédateurs.

Quelques troncs ou des écorces de lièges flottant à la surface seront très appréciés pour se réchauffer au soleil.

Une partie du bassin devra être ombragé, tandis que l'autre pourra être bien ensoleillé.

Les abords du bassin devront toujours être en pente douce, au moins sur une grande partie, afin de permettre aux tortues d'accéder à la terre ferme sans encombre.

A proximité immédiate du bassin, une large zone de ponte pourra être aménagée.
Une astuce consiste à mettre une bonne couche de sable clair sous 10 cm de terre foncée: ceci permettra de repérer immédiatement le nid de la femelle, si on n'a pu l'observer en train de creuser et de pondre.

Détail important: les tortues aquatiques étant d'excellentes grimpeuses, il est prudent de faire un retour anti-évasion vers l'intérieur de l'enclos en haut de la clôture.

Hibernation
Ocadia sinensis n'hiberne pas.
Toutefois, certains font observer à leurs adultes une petite hibernation, mais cette pratique est à déconseiller, car la physiologie de cette espèce n'y est pas adaptée du tout.
Lorsque les températures descendent en dessous de 15°c, il faut rentrer les tortues en aquaterrariums chauffés.


Alimentation
Les jeunes Ocadies de Chine sont surtout carnivores, tandis que les adultes, par contre, deviennent presqu'entièrement végétariens.
Toutes sortes d'insectes, divers poissons maigres, des escargots, des limaces, des crustacés d'eau douce, larves et lombrics satisferont l'appétit des jeunes.
Les adultes peuvent se nourrir d'une grande variété de plantes aquatiques, ainsi que pissenlits, mauves, chicorées, trèfles, lentilles d'eau, fruits, etc...

L'alimentation doit être la plus variée possible afin de prévenir toute carence alimentaire.


Reproduction
La maturité sexuelle est atteinte vers l'âge de ans, parfois plus tôt, parfois plus tardivement, pour une taille d'environ 15 à 18 cm.
Les accouplements ont lieu généralement au printemps, et les premières pontes (deux par an en moyenne) ont lieu deux mois après.
Chaque ponte comprend une dizaine d'oeufs en moyenne.
En incubation artificielle, les oeufs seront disposés sur de la vermiculite humide et maintenus à une température allant de 28 à 32°c et à une une hygrométrie de 80%.
Les petits éclosent après 60 à 120 jours, mesurent 3 cm environ.


Statut et législation
L'IUCN considère le statut de Ocadia sinensis comme Endangered (en danger de disparition) dans son milieu naturel. Les causes de son déclin sont le ramassage pour l'alimentation humaine, la pollution, l'urbanisation...
L'espèce n'est annexée à la Convention de Washington et son élevage ne nécessite pas le Certificat de Capacité.


Remarques
Tout comme beaucoup d'autres Bataguridés, cette espèce s'hybride spontanément avec des espèces plus ou moins proches dans le milieu naturel.
En captivité, des hybrides entre Ocadia sinensis et Mauremys japonica, et aussi avec Chinemys reevesi ont été obtenus, ainsi qu'avec d'autres espèces.
Certains hybrides naturels ont été longtemps pris pour des espèces à part entière: ainsi, Ocadia glyphistoma n'était qu'un hybride d'O. sinensis et de Mauremys annamensis; Ocadia philippeni, quant à elle, est un hybride surprenant puis qu'il impliquait un male O. sinensis et une femelle Cuora trifasciata.
Ces hybrides sont souvent féconds et ont une descendance leur ressemblant, ce qui avait donné lieu à ces controverses taxonomiques.
La pratique de l'hybridation est fortement déconseillée en captivité car elle met en danger la pureté des espèces.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ocadie de Chine (Ocadia sinensis)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oeillet de Chine (dianthus sinensis)
» Astilbe chinensis (Astilbe de Chine)
» Miscanthus sinensis - Roseau de Chine November Sunset
» Wisteria Sinensis (Glycine de Chine)
» Miscanthus sinensis 'Dixieland'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tortues du Monde :: LES TORTUES AQUATIQUES :: Les espèces de tortues aquatiques :: Les espèces aquatiques d'Europe et d'Asie-
Sauter vers: