Forum regroupant tous les passionnés de tortues. Partage d'expériences et de conseils sur les tortues terrestres, palustres et aquatiques.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 FICHE D'ELEVAGE ET DESCRIPTION : Pelomedusa subrufa

Aller en bas 
AuteurMessage
Bébert81

avatar

Masculin Age : 26
Date de naissance : 02/08/1991
Messages : 721
Date d'inscription : 09/02/2014
Localisation : Tarn (81)

MessageSujet: FICHE D'ELEVAGE ET DESCRIPTION : Pelomedusa subrufa   Mer 12 Fév 2014 - 17:21

Pelomedusa subrufa


Notes taxonomiques
Espèce : subrufa
Genre : Pelomedusa
Famille : Pelomedusidae
sous-ordre : Pleurodira
Ordre : Testudines

Description
Unique représentante du genre Pelomedusa. A la différence de sa cousine la Pelusios castaneus avec qui elle est souvent confondue la Pelomedusa subrufa n’a pas de charnière mobile sur le plastron. La dossière est de forme ovale avec une teinte uniforme qui va du marron au vert olive. Le plastron est quand à lui plus clair et tire vers l’ocre. Il arrive que certains individus aient des tâches au niveau de la tête mais bien moins marquées que sur les Pelusios castaneus.
Sa taille à l’âge adulte est d’environ 20cm, pour un record à 32,5cm. Chez cette espèce le mâle est de même taille voire plus grand que la femelle.  


Photo de la tête d'un juvénile vu de coté:




Photo sub-adultes:




Photo de la dossière (mâle à gauche, femelle à droite) :




Photo du plastron (mâle à gauche, femelle à droite) :




Diphormisme sexuel
Pour différencier les sexes, les individus doivent faire minimum 8-9cm mais il vaut mieux attendre 10-12cm pour être certain. La queue du mâle adulte est plus longue, plus large à la base et le cloaque éloigné du plastron, contrairement a la femelle chez qui la queue est très courte avec un cloaque proche du plastron. Le diphormisme sexuel est souvent visible plus tôt chez les mâles que chez les femelles.
Le mâle chez cette espèce est généralement plus grand que la femelle ce qui est rare chez les tortues aquatiques.

Queue d'un mâle :




Queue d'une femelle :




Photo queues (à gauche, femelle à droite) :




Répartition géographique



Les Pelomedusa fréquentent principalement les cours d’eau temporaires de petite taille et des petits bassins ou marres stagnantes occasionnellement remplis mais qui ne tardent pas à s'assécher lors des fortes chaleurs. Elle est capable de marcher de longues distances pour migrer d’un point d’eau à un autre. Lors de la saison sèche, elle cherchera à estiver afin d’échapper aux grosse chaleurs.

Maintenance en captivité
C’est une espèce dite marcheuse car elle préfère marcher en prenant appui sur le fond plutôt que de nager, elle nage surtout pour fuir mais évolue la plupart du temps en marchant. De ce fait il faut un aquarium pas forcément très profond mais offrant une surface au sol maximale.
En captivité vous la verrez rarement sur la plage au-début (espèce très timide) mais si vous cachez la vue de la plage elle y montera plus volontiers. Il vaut mieux les installer dans une pièce calme pour éviter tout stress lié au passage et il vaut mieux les manipuler le moins possible.








Taille de l’aquarium
- Pour une juvénile (de < de 8cm), l’aquarium doit faire minimum 80cm de long, ajouter 20cm par spécimen.
- Ensuite il faut au minimum un aquarium de 120x40x50cm pour un spécimen et 150x50x50cm pour deux.
Evidemment plus c’est grand mieux c’est, Il ne faut pas négliger cela lors de votre acquisition, elles dépériront dans un espace trop étroit.

Plage
Il leur faut une plage bien sèche et facile d’accès avec un spot UV indice 10.0 et une lampe chauffante (vous pouvez aussi utiliser des lampes 2 en 1 qui fournissent UV et chaleur) fournissant une température sur la plage comprise entre 33°C et 36°C, en dessous de ces températures ce ne sera pas assez chaud et elles sortent beaucoup moins voire pas du tout et en dessus c’est trop chaud.

Température de l’eau (thermoplongeur + thermomètre pour vérifier)
24-28°C hors estivation, en « période active ».
Attention à ne jamais baisser la température de votre eau à moins de 24°C.

Hauteur d’eau
Commencez toujours par la même hauteur que celle qu’elle avait dans son habitat précédent (vérifiez la hauteur dans le magasin ou chez l’éleveur). Ensuite augmentez petit à petit. Pour des juvéniles comme des  adultes pensez à mettre des points d’appuis. Une trop grande hauteur d’eau n’est pas conseillée, surtout pour des individus jeunes, dans la première année il faut mieux rester sur une hauteur d’eau permettant à l’individu le plus petit du bac de respirer en prenant appui sur ses pattes arrières (environ 1,5 fois la longueur de son plastron). Après, rien ne vous empêche d’augmenter le niveau si tous les individus du bac sont à l’aise, mais éviter de dépasser 70-80cm de hauteur d’eau et en dessus de 30cm veiller à fournir une rampe d’accès progressive à la plage depuis le fond.

Filtre
Filtre externe ou filtre bac à fleurs assez puissant car les tortues sont de grandes pollueuses, surdimensionner environ 3 à 5 fois le litrage du bac en fonction du nombre, de la taille des tortues et de la configuration de votre bac.

Substrat
Le substrat est obligatoire pour cet espèce car comme expliqué plus haut elles prennent appui au fond pour se déplacer, adorent fouiner et s’y enterrer.
Pour cela utiliser du sable de rivière ou de construction bien rincé (jusqu’à que l’eau soit claire). Eviter les cailloux ou graviers pour éviter tout risque d’occlusion en fonction de la taille et qui est très salissant et non adapté à cette espèce.

Alimentation
Les Pelomedusa subrufa sont principalement carnivores opportunistes, se nourrissent de divers invertébrés, les mollusques, les poissons et les amphibiens. En captivité, elle peut manger des végétaux en vieillissant mais les jeunes préfèreront une alimentation exclusivement carnée car plus riche et leur permettant un bon développement.

Hibernation/Estivation
C’est une espèce qui n’hiberne pas. Mais elle estive à la saison sèche à l’état naturel. Il s'agit d’une période qui va de 4 à 6 semaines et qui peut aller jusqu’à 3 ou 4 mois où les températures grimpent et le niveau de l’eau baisse fortement.
Pour reproduire cela en captivité baisser le niveau de l’eau progressivement au maximum pour ne laisser que le thermoplongeur immergé, et en parrallèle monter la température de l’eau progressivement jusqu’à avoir entre 29°C et 31°C, la tortue réduira d’elle-même son alimentation ainsi que son activité et ira s’enterrer dans le sable au fond de l’aquarium ou dans le bac de ponte si il y en a un.
Ce n’est pas obligatoire d’observer une estivation mais conseillé.


Photo de Pelomedusa en pleine estivation :




Législation
Sa détention n'est soumise à aucune autorisation spécifique en France.
Toutefois si vous êtes titulaire du CDC et AOE il vous faudra les renseigner et faire la demande de détention car tous les animaux non domestiques doivent y apparaître. Pensez donc à garder malgré tout les factures d’achat.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/groups/turtleforum/
Mama
Modératrice fondatrice Pathologies & Maintenance
Modératrice fondatrice Pathologies & Maintenance
avatar

Féminin Messages : 23166
Date d'inscription : 13/01/2010
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: FICHE D'ELEVAGE ET DESCRIPTION : Pelomedusa subrufa   Mer 12 Fév 2014 - 21:30

Une autre fiche qui résume sa maintenance, faite par Simon

Simon a écrit:
La Pelomeduse roussâtre (Pelomedusa subrufa)

Notes taxonomiques
Genre et espèce :
Pelomedusa subrufa (Lacepede, 1788)
Famille:
Pelomidusidae
Sous-famille
Pelomedusinae
Sous-ordre
Pleurodire
Ordre
Testudines


Description

Cette tortue aquatique mesure environ 20 cm à l'âge adulte. Cependant des mâles de 33 cm ont déjà été trouvés dans la nature. Elle possède 5 griffes par patte. Sa dossière aplatie et ovale est de couleur variable, le plus souvent beige, verdâtre, dans des tons assez clairs, selon les milieux dans lesquels elle vit. Son long cou se replie latéralement sous la dossière (caractéristique des Pleurodires).


Les pattes sont moyennement palmées car elle est plutôt marcheuse au fond de l'eau que grande nageuse. Cette espèce présente un dimorphisme sexuel marqué: les femelles sont en général plus petites que les mâles en moyenne 18cm pour les femelles et 22cm pour les mâles. Les mâles ont également une queue plus longue et plus large à sa base, le cloaque comme chez beaucoup de mâles d'autres espèces est situé dans la moitié de la queue, si la queue est dépliée il se situe plus loin que le bord des écailles marginales. Le plastron d'un mâle se creusera avec l'âge alors qu'il restera plat chez les femelles. Les écailles abdominales sont plus petites et plus courtes chez les mâles, ce qui empêche les les écailles anales d'arriver au niveau des écailles marginales postérieures et laisse un espace plus large pour leur queue qui se replie sur le côté.


Sous espèces

Actuellement 3 sous espèces sont reconnues. On les différencie grâce a la position des écailles du plastron (écaille pectorales), aux motifs de leur tête, aux couleurs ainsi qu'à leur aire de répartition.

Arrow Pelomedusa subrufa subrufa dont les écailles pectorales se rejoignent au niveau de la ligne médiane du plastron.
Arrow Pelomedusa subrufa nigra dont les écailles pectorales ne se rejoignent pas et sont séparées par les écailles humérales.
Arrow Pelomedusa subrufa olivacea dont les écailles pectorales se rejoignent et dont les écailles marginales présentent des triangles noirs


Répartition

Arrow P. subrufa subrufa occupe la plus vaste aire de répartition, de l'Est de l'Afrique , du Soudan à la péninsule arabique et également à Madagascar

Arrow P. subrufa nigra ne se trouve qu'en Afrique du Sud, au Natal

Arrow  P. subrufa olivacea n'est présente qu'au Nord de l'Éthiopie , au Soudan , et à l'ouest, du Nigeria au Cameroun.


Habitudes et mœurs

Cette tortue aquatiques occupe les mares, les marigots ou trous d'eau et vit dans la savane. Avant la saison des pluies elle peut passer beaucoup de temps hors de l'eau a estiver (2 à 3 mois) dans la boue en attendant qu'il pleuve et qu'il fasse moins chaud. Elle apprécie les bains de soleil sur les berges. Parfois, lorsque les rhinocéros s'immergent dans les retenues d'eau , ces tortues "picorent" délicatement les parasites logés sous la peau de ces gros mammifères.


La Pelomeduse roussâtre est une tortue qui peut se montrer très agressive. Si elle est manipulée et stressée elle peut sécréter une substance jaunâtre et putride pour dissuader les attaques de ses prédateurs. Cependant ce comportement est surtout observé sur les spécimens sauvages, en captivité les tortues habituées dès leur plus jeune âge à être observées et manipulées occasionnellement utilisent rarement ce système de défense.


Régime alimentaire

Les Pelomeduses sont des Cheloniens opportunistes, en partie omnivores qui se nourrissent principalement d'insectes, crustacés, poissons, batraciens mais également de vers de terre, escargots (coquille riche en calcium), petits reptiles, jeunes volatiles. Souvent elles traquent leur proies en bande et n'hésitent pas a s'attaquer a plus gros qu'elles (charognes, mammifères et volatiles malades...)

Cette vidéo montre le comportement de prédateur d'une tortue de la famille des Pelomedusidae qui n'hésite pas à sortir de l'eau pour attaquer un pigeon avec une rapidité et une efficacité déconcertante:


En captivité ont peu très facilement reproduire sont régime naturel. Voici une liste d'aliments :

-blanchons
-poissons d'eau douce ( ablettes , gardons, brèmes , tanches , brochets , perches...)
-coeur de boeuf
-blanc de poulet
-dinde
-escargots
-limaces
-vers de terre
-vers de vase
etc...


Reproduction

Les accouplements ont lieu au printemps et en automne selon les latitudes. Pendant la parade nuptiale le mâle poursuit la femelle et lui mord la queue et les membres en ayant le cou tendu et, par la suite, il se maintient sur la femelle grâce a ses griffes en bougeant la tête et en rejetant de l'eau par les narines. Les pontes sont généralement importantes (jusqu'a 42 oeufs !) mais en moyenne 16 oeufs par femelle. Les oeufs mesurent en moyenne 38 x 22 mm. L'incubation dure environ 80 jours et les nouveaux nés qui mesurent environ 30 mm sont assez foncés bien qu'il existe parfois déjà dès la naissance d'importantes variations chromatiques.

Maintenance en captivité

Les Pelomedusa sont une espèce relativement facile a élever en captivité .
Elles doivent être maintenues en aquatrerrarium ( 1m20-1m50 et assez large) ou bassin interieur. La niveau de l'eau doit être en fonction de la taille de la tortue, elle doit pouvoir se tenir à la verticale sur le fond et pouvoir respirer en surface. L'eau doit être chauffée entre 26-28°C par un thermoplongeur . Un filtre sera nécessaire pour que l'eau soit propre en permanence.
L'aquaterrarium comme son nom l'indique doit être composé d'une partie aquatique (eau ) et d'une partie terrestre pour permettre a la tortue de prendre des bains de soleil ou de se reposer , cet plage sera chauffée par une lampe chauffante a une température de 28-30 °C. Un néon UVB 10 % sera indispensable pour une bonne calcification de sa carapace. Certains appuis (pierre , bouts de bois, racines) ou plantes aquatiques peuvent être mis en place pour donner plus de naturel à l'installation.

Les Pelomeduse aiment prendre le soleil et se chauffer sur les pierres en bordure de leur bassin


Protection

Elles sont largement ramassées et consommées par les ethnies africaines et également vendues par les enfants sur les bords des routes quand elles sortent de leur cachettes à la saison de pluies. Elles sont aussi déterrées avec des bêches par les villageois.
Leurs populations semblent cependant encore nombreuses dans toute l'aire de répartition.

Elle est classé dans la catégorie lll du CITES , liste classée sous surveillance.

Pour plus d'informations, voici un site en anglais très complet sur les Pelomedusidae

Arrow http://www.pelusios.com

Arrow http://www.pelusios.com/index.php?option=com_content&task=category&sectionid=9&id=18&Itemid=242

_________________
Mama
Centre de Protection et Récupération des Tortues
Le Centre PRT propose des tortues à l'adoption, venez le visiter!!! sunny
Revenir en haut Aller en bas
matatundra



Féminin Age : 34
Date de naissance : 20/02/1984
Messages : 11
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: FICHE D'ELEVAGE ET DESCRIPTION : Pelomedusa subrufa   Mer 12 Fév 2014 - 21:55

Bonsoir...

Super cette fiche, plein de précisions et conseils pour améliorer le cadre de vie des ptites puces. C'est très clair pour le sexage... Je n'ai juste pas trop compris la différenciation physique avec la pelusios castaneus...
Mille mercis pour votre aide
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FICHE D'ELEVAGE ET DESCRIPTION : Pelomedusa subrufa   

Revenir en haut Aller en bas
 
FICHE D'ELEVAGE ET DESCRIPTION : Pelomedusa subrufa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tortues du Monde :: LES TORTUES AQUATIQUES :: Les espèces de tortues aquatiques :: Les espèces aquatiques d'Afrique-
Sauter vers: