Tortues du Monde
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum regroupant tous les passionnés de tortues. Partage d'expériences et de conseils sur les tortues terrestres, palustres et aquatiques.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

 

 Les tortues nagent aussi près de nos côtes atlantiques

Aller en bas 
AuteurMessage
philippe37




Masculin Age : 56
Date de naissance : 26/12/1965
Messages : 143
Date d'inscription : 23/05/2012
Localisation : Touraine

Les tortues nagent aussi près de nos côtes atlantiques Empty
MessageSujet: Les tortues nagent aussi près de nos côtes atlantiques   Les tortues nagent aussi près de nos côtes atlantiques Icon_minitimeDim 15 Juil 2012 - 11:10

Citation :
Des tortues de mer fréquentent les côtes normandes, bretonnes et vendéennes. Chaque année, trois à quarante individus s'échouent et sont déposés dans un centre d'étude, à La Rochelle. Ce mardi, certains de ces spécimens, ayant reçu des soins, sont relâchés d'une plage de l'île de Ré.

On est tous restés un jour bouche bée devant un documentaire animalier montrant des tortues marines en train de pondre des balles de ping-pong sur une plage paradisiaque. Puis leurs bébés tout frais éclos galopant vers des flots translucides, sous un bombardement mortel d'oiseaux exotiques gloutons. Ces scènes de la vie sauvage évoquent des mers lointaines et des azurs tropicaux.

Pourtant, la géante luth est aussi une habituée des côtes charentaises, vendéennes, bretonnes, et même normandes, où elle chasse la méduse. Sur sept espèces de tortues de mer, quatre fréquentent l'Atlantique européen. Toutes en voie d'extinction. L'aquarium de La Rochelle nage à leur chevet.

Clinique

Le centre d'études et de soins pour tortues marines (CESTM) est installé dans le ventre de l'aquarium de La Rochelle. Florence Dell'Amico, biologiste, y soigne des tortues échouées durant l'automne et l'hiver sur la façade Atlantique. Caouanne, tortue de Kemp et tortue verte. Entre trois et quarante patientes selon les années : « Plutôt moins de dix depuis 2010. Ce sont des jeunes, originaires de Floride, du golfe du Mexique, qui s'égarent dans leur migration après avoir pris un mauvais aiguillage dans les grands courants marins de l'Atlantique Nord. »

Avec la fraîcheur de nos eaux, elles ralentissent leur activité, s'affaiblissent, s'échouent.

Ces petites patientes sont relâchées en été. Quand l'océan est assez chaud pour leur permettre de regagner leurs zones de croissance : Canaries, Madère, qu'elles quitteront plus tard à l'adolescence pour regagner leurs lieux de naissance.

Sacs plastiques mortels

La tortue luth, excellente nageuse de haute mer, effectue volontairement, elle, une traversée de 6 000 km du large de la Guyane pour savourer les grosses méduses françaises. Toutes adultes, voire adolescentes. Elles mesurent donc de 1,50 m à 2 m (taille de carapace), pour un poids de 350 kg à 800 kg.

C'est le quatrième plus gros reptile du monde, impossible à recevoir dans les bacs de la clinique de La Rochelle. Mais le CESTM travaille aussi sur cette espèce. « Entre 2001 et 2011, nous avons recensé 245 observations de tortues luth vivantes en mer, dont 16 capturées accidentellement par des pêcheurs mais remises à l'eau. Nous avons aussi répertorié 82 échouages d'individus morts. Parmi ces derniers, sept portaient des traces d'engins de pêche. Quatorze ont pu être autopsiés : la moitié avait péri en ingurgitant des sacs plastiques confondus avec des méduses. »

Les observateurs de l'Atlantique

Si cet été, lors d'une sortie en mer, vous croisez le chemin d'une tortue luth, savourez l'événement : il n'en resterait que deux mille dans le monde. Mais surtout, signalez-la.

Depuis 1996, le CESTM organise une campagne baptisée « Les observateurs de l'Atlantique » (1) : les usagers de la mer sont invités à l'informer de leur rencontre avec une tortue marine. Les données ainsi recueillies contribuent à l'étude d'animaux encore très mal connus. Longtemps concentrées sur les côtes vendéennes, les observations de tortues luth se sont décalées nettement depuis 2011 sur les côtes bretonnes et normandes.

(1) Contact : 05 46 34 00 00. Cette campagne est menée en partenariat avec le centre de recherche sur les mammifères marins de l'université de La Rochelle. 06 46 44 99 10.

Source : www.jactiv.ouest-france.fr/actualites/planete/tortues-nagent-aussi-pres-nos-cotes-7211
Revenir en haut Aller en bas
 
Les tortues nagent aussi près de nos côtes atlantiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05/10/2012: Trois tortues luth échouées sur les côtes françaises
» 30/05/2011: Près de 40 tortues volées à Gonfaron !!!
» 14/03/2011: 5 tortues recueillies à la Clinique des tortues marines de Moorea en 2 semaines!
» Expo CTRG à Bruges près de Bordeaux
» Réveiller une juvénile qui hiberne depuis près de 6 mois ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tortues du Monde :: LES TORTUES DANS LE MONDE :: Les Tortues dans le Monde :: Informations :: Actualités-
Sauter vers: