Tortues du Monde
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum regroupant tous les passionnés de tortues. Partage d'expériences et de conseils sur les tortues terrestres, palustres et aquatiques.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Manette Xbox Séries X avec adaptateur sans-fil ...
Voir le deal
52.99 €

 

 Le virus de l'herpès chez les tortues

Aller en bas 
AuteurMessage
Mama
Modératrice fondatrice Pathologies & Maintenance
Modératrice fondatrice Pathologies & Maintenance
Mama

Féminin Messages : 23158
Date d'inscription : 13/01/2010
Localisation : Suisse

Le virus de l'herpès chez les tortues Empty
MessageSujet: Le virus de l'herpès chez les tortues   Le virus de l'herpès chez les tortues Icon_minitimeMar 11 Mai 2010 - 13:56

Exclamation Tout ce qu'il faut savoir sur le virus de l'herpès ou herpès virose chez les tortues Exclamation

* * *

Le fléau épidémique mortel des élevages et des tortues sauvages


Le virus de l'herpès chez les tortues Herpes10

Un peu de théorie...

C'est seulement en 1984 que l'on commence à parler du virus de l'herpès chez les tortues en Europe. Avec l'importation massive de tortues sauvages de différents horizons, le mélange des espèces et la méconnaissance des besoins et de la maintenance des tortues, surgit ce fléau qui décime en quelques jours des centaines de tortues dans les centres, zoo et chez les particuliers. Impossible d'isoler ou de soigner les animaux atteints, la pandémie se répand comme une traînée de poudre sans que l'on puisse faire quoi que ce soit. Des vétérinaires et scientifiques se sont alors penchés sur le facteur responsable de ces décès en chaîne, ils lui ont donné le nom d'herpès virose. Le pathogène ayant été identifié, c'est un terme qui revient constamment lors des cas de maladie ou de décès de tortues en captivité. Encore aujourd'hui il y a de nombreux foyers d'herpès virose et constamment de nouveaux arrivages de tortues porteuses de ce virus atterrissent chez des possesseurs de tortues, et, si ils ne sont pas rapidement décimés, les contamineront à vie, devenant porteurs de l'herpès et pouvant contaminer d'autres tortues.

Cette maladie se propage et se transmet facilement par toutes les sécrétions corporelles: salive, mucus, déjections, urine et sperme. Des écuelles contaminées, l'eau, la nourriture et le substrat peuvent aussi véhiculer ce virus même s'il survit moins bien en extérieur que des oeufs de parasites par exemple.

La principale espèce montrée du doigt pour cette pathologie est la Testudo graeca ou tortue mauresque. Mais même si son caractère fragile connu de bon nombre d'éleveurs la prédispose à ce genre d'affection elle n'est pas la seule à en être porteuse. En effet des cas d'herpès ont été diagnostiqués chez des tortues d'hermann (Eurotestudo hermanni, Eurotestudo boettgeri), d'autres tortues terrestres méditerranéennes (Testudo ibera, Testudo marginata), d'asie centrale (Agrionemys horsfieldii) ainsi que chez quelques tortues tropicales (Stigmochelys pardalis, Kinixys homeana, Chelonoidis carbonaria, Chelonoidis denticulata, Chelonoidis chilensis, Geochelone elongata, Malacochersus tornieri, Testudo kleinmanni) et des tortues aquatiques (Caretta caretta, Chelonia mydas, Clemmys marmorata, Graptemys barbouri, Graptemys pseudogeographica et Emys obicularis).


La promiscuité des tortues en captivité, le mélange des espèces ramène toujours à une prolifération des maladies à d'autres espèces n'y étant pas accoutumées. C'est dans ce cas là qu'il y a les plus gros dégâts et les décès s'accumulent rapidement.

Les rayons UV nuisent au virus de l'herpès mais des températures basses et sèches stabilisent le virus. Le virus peut rester infectieux jusqu'à 3 mois s'il est maintenu à 4°C environ. À une température de -20°C peut survivre des semaines à des années sans la moindre altération. Les protéines composant la coque du virus sont endommagées autour des 55-70°C et le virus est détruit à une température supérieure à 80°C. Le virus supporte mal les substrats acides et en dessous de 5 de pH il ne peut survivre.

En faisant probablement le rapprochement avec l'herpès buccal de l'homme, beaucoup pensent que l'herpès virose ne se diagnostique que par la présence de lésions buccales chez la tortue. Or ce n'est absolument pas le cas et ses manifestations peuvent être diverses et varier d'une tortue à un autre.

La maladie est bien plus complexe pour les raisons suivantes:

Arrow On identifie actuellement 5 types de virus de l'herpès avec des symptômes différents suivant la souche et l'hôte infecté.

Arrow La période d'incubation (= laps de temps entre la contamination jusqu'au déclenchement de la maladie) est très variable. On peut compter une durée de 1 - 6 semaines à plus d'une année.

Arrow Certains animaux ont un aspect sain alors qu'ils sont infectés par le virus. Ce sont des tortues dites "porteuses" de l'herpès qui contaminent les autres sans développer de symptômes elles-mêmes.

Arrow Une tortue infectée par le virus restera porteuse à vie de ce pathogène

Arrow Les nouveau-nés issus d'une mère porteuse de l'herpès ne sont pas en principe contaminés par le virus pour autant qu'ils restent sans contact avec leur coquille à l'éclosion.

Arrow Chez les tortues porteuses saines où le virus est à l'état latent, des situations stressantes ou éprouvantes telles que l'accouplement, la production des oeufs, les refroidissements, les transports et changements d'environnement, peuvent déclencher une poussée de virus et déclarer la maladie ou infecter d'autres animaux présents dans l'enclos.

Arrow Beaucoup de tortues décèdent brusquement de l'herpès sans qu'il y ait de signes avant coureurs ou de symptômes connus de maladie.

Arrow Toutes les espèces de tortues, qu'elles soient terrestres, palustres ou aquatiques peuvent être infectées par le virus de l'herpès

Arrow Si symptômes il y a, ils sont multiples et variés et sont souvent apparentés aux symptômes d'autres maladies plus courantes que l'on pourrait confondre:
- Dépôts purulents sur la langue et à l'intérieur de la cavité buccale (Stomatite, glossite)
- Affections oculaires diverses (Conjonctivite, kératite, etc.)
- Difficulté de se mouvoir de coordonner ses mouvements (Atteinte neurologique/musculaire)
- Salivation excessive, incapacité à déglutir sa nourriture (Pharyngite, pneumonie)



De plus les tortues se surexposent au soleil même durant les heures les plus chaudes alors qu'elles devraient chercher un abris plus frais, ce comportement anormal pour des tortues en bonne santé doit être bien vérifié car il montre que la tortue augmente sa température corporelle pour lutter contre des pathogènes.

Comment diagnostiquer l'herpès?

Si on peut faire des analyses sur des sécrétions buccales et nasales de tortues présentant des symptômes de l'herpès, la façon la plus fiable pour diagnostiquer l'herpès est de réaliser un examen sanguin. Les tortues porteuses du virus présentent des anticorps très spécifiques qui peuvent être décelés dans des laboratoires spécialisés. En effet les animaux porteurs de l'herpès ne présenteront que dans leur sang la trace du virus car ils n'ont pas de signes extérieur de maladie.

Comment soigner l'herpès?

Il n'y a aucune thérapie actuellement efficace à 100% pour éradiquer l'herpès. On propose généralement un traitement à base d'antiviraux (Zoovirax), combinés à une couverture antibiotique et une cure de vitamines et fortifiants qui semble donner des effets assez intéressant pour atténuer les symptômes de l'herpès lors d'une crise. Mais ce traitement ne permet pas l'éradication de la maladie pour autant, il permet juste de prolonger l'existence d'une tortue atteinte.

Que peut on faire pour éviter de rencontrer ce virus?

Arrow Respecter une quarantaine de plusieurs mois à une année pour les animaux nouvellement acquis

Arrow Réaliser un test pour dépister l'herpès, surtout pour les tortues à passé douteux et présentant les symptômes cités plus haut.

Arrow Toujours maintenir une hygiène impeccable lorsqu'on doit manipuler une nouvelle tortue (se laver les mains au savon et au désinfectant, ne pas utiliser les mêmes chaussures pour aller d'un enclos à un autre, ne pas échanger les écuelles/abris d'un enclos à un autre)

Arrow Ne plus importer de tortues sauvages, ne plus faire leur acquisition dans des marchés, souks ou chez des personnes douteuses

_________________
Mama
Le virus de l'herpès chez les tortues Marche10 Centre de Protection et Récupération des Tortues
Le Centre PRT propose des tortues à l'adoption, venez le visiter!!! sunny
Revenir en haut Aller en bas
 
Le virus de l'herpès chez les tortues
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Surprise chez mes tortues de Floride
» virus chez les veaux
» Le nourrissage chez la dionée
» Bougainvillier sur tige chez Loblaws
» Pendaison de crémaillère chez Julie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tortues du Monde :: URGENCES PATHOLOGIES & SOINS :: Pathologies et soins-
Sauter vers: